Arnaud Declety

Jollain-Merlin (Tournai) 24/08/1933, Tournai 10/02/2000

Député wallon : 1985-1991 ; 1995-1999
Ministre wallon : 1985-1987

Ingénieur civil, licencié en Sciences mathématiques et physiques, Arnaud Decléty est un étudiant brillant qui trace son chemin dans le monde de l’industrie. Administrateur-délégué de carrières, il jouit d’une belle réputation dans le monde de la cimenterie, quand il prend la direction de diverses industries du Tournaisis et devient directeur général de l’Association des Producteurs de Concassés de Calcaire du Tournaisis. Rien ne le prédispose à entrer en politique quand, en 1980, il est chargé de mission par André Bertouille comme conseiller économique au sein de son cabinet wallon. Sénateur provincial du Hainaut (1981-1985), il est élu directement en 1985 et 1987 et siège au Conseil régional wallon ainsi qu’au Conseil de la Communauté française (1985-1991). Il accède également à une fonction ministérielle quand il est choisi dans l’Exécutif régional wallon présidé par Melchior Wathelet. En charge de l’Économie, de l’Emploi et des Classes moyennes (11 décembre 1985-2 février 1988), il a juste le temps d’impulser un nouvel esprit en matière de politique économique (SRIW, invests, accords transfrontaliers, investissements publics, etc.). Tributaire de la destinée du gouvernement national, l’exécutif wallon doit abandonner nombre de ses dossiers sans avoir pu les achever, quand le gouvernement Martens-Gol trébuche sur la question fouronnaise. Ainsi en est-il de l’Office national de l’Emploi : en vertu de la régionalisation de 1980, cette matière doit faire l’objet d’une réorganisation et, en 1987, Arnaud Decléty dépose un projet de décret en ce sens. C’est son successeur, le socialiste Edgard Hismans qui, s’inspirant du texte « Decléty » remanié, fera adopter le décret créant le FOREM en décembre 1988.
Président de la Commission des Travaux publics (1989-1990), chef de groupe libéral au Conseil régional wallon (3 mai 1990-décembre 1991), défenseur de « l’ouest du Hainaut », Arnaud Decléty redevient sénateur provincial du Hainaut de 1992 à 1995, et ne peut plus participer aux travaux du Parlement wallon. Lors des premières élections régionales (21 mai 1995), il figure parmi les 75 premiers députés élus directement au Parlement wallon (1995-1999). En juin 1999, il ne se représente plus, mettant un terme à sa carrière politique pour se consacrer à la lutte contre « une longue et pénible maladie » qui aura finalement raison de son dernier combat en février 2000.

Cfr Encyclopédie du Mouvement wallon, Parlementaires et ministres de la Wallonie (1974-2009), t. IV, Namur, Institut Destrée, 2010, p. 153-155

sénateur provincial du Hainaut (1981-1985)
sénateur (1985-1991)
ministre de l’Exécutif régional wallon (1985-1987)
membre du Conseil régional wallon (1985-1991)
chef de groupe au Conseil régional wallon (1990-1991)
conseiller communal de Brunehaut (1989-1994)
sénateur provincial (1992-1995)
député wallon (1995-1999)

Paul Delforge, décembre 2014