Jean Delarge

Liège 27/01/1906, Liège 1977

Le monde de la boxe en Wallonie connaît une période faste dans l’Entre-deux-Guerres. Plusieurs titres de champions d’Europe sont décrochés chez les professionnels ; les noms de Henri Hebrans, Fernand Delarge, Alfred Genon, François Sybille, Pierre Charles, Nicolas Petit-Biquet, Phil Dolhem sont alors aussi connus que celui de Kid Dussart. Mais c’est un jeune amateur qui retient toute l’attention : déjà champion de Belgique 1923 et 1924, le jeune Jean Delarge s’impose en finale des Jeux olympiques de Paris, dans la catégorie des poids Welter, et décroche ainsi une médaille d’or (juillet 1924). Il est ainsi l’un des quatre Wallons, en épreuve individuelle, à avoir inscrit ce résultat à son palmarès.
Passé professionnel dès 1925, comme son frère Fernand (1903-1960), Jean Delarge ne parviendra cependant pas à confirmer sa performance olympique. Quand il raccroche ses gants en 1930, après une défaite par KO devant Larry Gains, il n’a pas réussi à ajouter de nouveaux titres significatifs à son palmarès (6 victoires en 12 combats). Mais sa médaille d’or ne se suffit-elle pas à elle-même ?

Théo MATHY, Dictionnaire des sports et des sportifs belges, Bruxelles, 1982, p. 70
http://boxrec.com/media/index.php?title=Human:53295
http://boxrec.com/list_bouts.php?human_id=53295&cat=boxer

Paul Delforge, décembre 2014