Daniel Fedrigo

Marchin/Flémalle Grande 6/08/1950

Député wallon : 1981-1985

Licencié en Philologie germanique de l’Université de Liège (1972), professeur à l’Athénée de Montegnée (1972-1973), puis à l’Athénée de Huy (1973-1981), Daniel Fedrigo met sa carrière en veilleuse quand il est élu député de l’arrondissement de Huy-Waremme en novembre 1981. Militant communiste depuis les années ’70, pacifiste et écologiste, mobilisé contre l’implantation d’une centrale nucléaire dans la région hutoise, il bénéficie du système de l’apparentement pour être le tout premier mandataire communiste élu dans l’arrondissement de Huy-Waremme depuis la Libération. Fedrigo est aussi l’un des derniers parlementaires du Parti communiste de Belgique.
Au niveau fédéral, avec Didier Bajura lui aussi député du parti communiste, Daniel Fedrigo partage la particularité d’avoir été le premier élu issu de l’immigration méditerranéenne européenne à siéger à la Chambre. En 1981, Serge Kubla et Yvan Ylieff sont deux autres élus issus de l’immigration, venant elle d’Europe de l’Est. Au sein des trois assemblées où il siège, il n’est donc pas étonnant de voir Fedrigo revendiquer l’extension du droit de vote aux immigrés, déposant une proposition de loi.
Député, D. Fedrigo siège au Conseil culturel de la Communauté française ainsi qu’au Conseil régional wallon (1981-1985). À Namur, avec ses deux colistiers communistes, il fait partie d’un groupe technique qui rassemble aussi les élus Écolo et du Rassemblement wallon. Ne retrouvant pas son siège en 1985, D. Fedrigo est employé par le Parti communiste (1985-1992). Dans le domaine du logement social, il participe à un projet de création de 30 logements entre 1989 et 1994, à l’initiative de la Fédération du parti communiste, avec création d’une société coopérative (Colombine) et d’une asbl (Arlequin). Par la suite, il retourne dans l’enseignement, étant affecté à l’ITCF de Huy, puis aux Athénées de Hannut, Liège 1, Saint-Georges, Liège 2 (Atlas), Alleur puis de nouveau à Liège 2. En 2005, il est nommé à l’Athénée Lucie Dejardin à Ougrée comme professeur d’anglais.
Secrétaire politique de la Fédération de Huy-Waremme du PCB (1982), avant d’en devenir le président en 1984, membre du Comité central du PCB de 1981 à 2004, membre du Bureau politique du PC et du PCB-KPB de 1984 à 1990, membre du secrétariat national de 1985 à 1990, Daniel Fedrigo démissionne de toutes ses fonctions, y compris de la présidence hutoise, le 9 mars 2004, en désaccord avec l’orientation du mouvement.
Président du Val de Mehaigne Natation de Wanze, entraîneur de natation, il est le père de Tatiana Fedrigo, championne de Belgique à 22 reprises, dans plusieurs catégories.

Cfr Encyclopédie du Mouvement wallon, Parlementaires et ministres de la Wallonie (1974-2009), t. IV, Namur, Institut Destrée, 2010, p. 242-243

député (1981-1985)
membre du Conseil régional wallon (1981-1985)

Paul Delforge, décembre 2014