Michel Filleul

Jemappes 22/03/1943

Député wallon : *2003-2004

Employé à l’Office national des Pensions, Michel Filleul y fait carrière, accédant au rang de conseiller général, en charge du Département informatique. Dans le cadre du projet Capucine, il est ainsi responsable, au début des années 2000, de la numérisation de tous les dossiers de pension.
Militant socialiste, Michel Filleul est affecté dans plusieurs Cabinets ministériels. De mai 1988 à janvier 1992, il est conseiller puis chef de Cabinet adjoint (1991) auprès de Léona Detiège. De janvier à mai 1992, il est le chef de Cabinet du ministre Roger Delizée puis, de mai 1992 à juillet 1994, conseiller auprès du Cabinet du ministre Freddy Willockx. Conseiller communal de Châtelet élu en octobre 2000, il était suppléant sur la liste socialiste au scrutin régional de juin 1999. Lorsque Christian Dupont est nommé ministre de la Culture dans le gouvernement de la Communauté française, Michel Filleul le remplace comme député wallon et communautaire (24 septembre 2003-13 juin 2004). Il n’est pas réélu en juin 2004.
Président de l’USC de Châtelet (2004-2007), chef de groupe au Conseil communal, Michel Filleul devient échevin en 2006, en charge de la Gestion du Personnel, des Pensions et de l’Informatique. Au terme de la législature, il se retire totalement de la politique, en ayant apporté une solution au problème très technique des pensions des agents de l’ancienne commune de Châtelineau.

Centre d’archives privées de Wallonie, Institut Destrée, Revues de Presse 2009-2014
Cfr Encyclopédie du Mouvement wallon, Parlementaires et ministres de la Wallonie (1974-2009), t. IV, Namur, Institut Destrée, 2010, p. 245

conseiller communal de Châtelet (2001-2012)
député wallon (2003-2004)
échevin (2006-2012)

Paul Delforge, décembre 2014