Walthère Frère-Orban

Liège 24/04/1812, Bruxelles 2/01/1896

Avocat, homme d’État libéral, Walthère Frère-Orban est tour à tour conseiller communal et député de Liège (1847-1894), ministre des Travaux publics (1847-1852), ministre des Finances (1857-1867) et chef du Cabinet libéral (1867-1870 et 1878-1884), l’équivalent du poste actuel de Premier ministre. Sous son long ministère, il est l’artisan de l’abolition des octrois (1860) qui consacre la victoire du libre-échange à l’intérieur du pays. Il contribue également à la création de la Banque nationale, de la Caisse d’Épargne et du Crédit communal. Après l’échec du parti libéral aux élections législatives de 1884, Frère-Orban rentre définitivement dans l’opposition.

LUBELSKI-BERNARD N., dans Nouvelle Biographie nationale, 1990, t. II, p. 161-171
POTELLE Jean-François (dir.), Les Wallons à l’étranger, hier et aujourd’hui, Charleroi, Institut Destrée, 2000
La Wallonie. Le Pays et les hommes (Histoire, Economie, Société), Bruxelles, t. II, p. 21, 60
La Wallonie. Le Pays et les hommes (Arts, Lettres, Cultures), Bruxelles, t. IV, p. 12, 287

Paul Delforge, octobre 2011