Robert Halleux

Villers-l’Évêque 18/08/1946

Licencié en Philologie classique (1958), docteur en Philosophie et Lettres de l’Université de Liège (1971), agrégé de l’enseignement supérieur et diplômé de l’École des Hautes Études en Sciences sociales de Paris, Robert Halleux met un terme à sa carrière en 2011, en tant que directeur de recherches au FNRS, directeur du Centre d’Histoire des Sciences et des Techniques de l’Université de Liège. Administrateur délégué de la Maison de la Métallurgie et de l’Industrie de Liège qu’il a contribué à créer en 1982, il est associé étranger de l’Académie des Inscriptions et Belles-Lettres de l’Institut de France (2003). Spécialiste mondialement reconnu de l’histoire des sciences, des techniques et de l’industrie, il compte de nombreuses publications régulièrement consacrées à une meilleure connaissance de l’histoire de la Wallonie. Ainsi en est-il de L’histoire des sciences en Belgique des origines à 2000 et de Cockerill. Deux siècles de technologie. Il a reçu le prix Bologne-Lemaire du Wallon de l’Année 2003. Sur le plan politique, il est actif au sein du Parti du Travail de Belgique.

Centre d’archives privées de Wallonie, Institut Destrée, Fonds Fondation Bologne-Lemaire
La Wallonie. Le Pays et les hommes (Arts, Lettres, Cultures), Bruxelles, t. III, p. 168

Paul Delforge, octobre 2011