Michel Hansenne

Rotheux-Rimière 23/03/1940

Député wallon : 1980-1981 ; 1981-1985 ; 1985-1987 ; 1988-1989*

Docteur en Droit de l’Université de Liège (1962), licencié en Sciences économiques et financières (1967), chercheur FNRS attaché à l’Institut de Sociologie de l’Université de Liège (1962-1972), Michel Hansenne enseigne également au Centre de formation sociale, à Liège. Attaché de Cabinet auprès du ministre de la Politique scientifique Charles Hanin (1973-1974), secrétaire politique du PSC (1974-1979), il est régulièrement élu député dans l’arrondissement de Liège de 1974 à 1981. En 1985, il se présente au Sénat, où il va siéger jusqu’en 1989.
Son parti étant constamment dans la majorité, il contribue à l’adoption de la loi de régionalisation provisoire (1er août 1974) qui dote la Wallonie de ses premières institutions politiques. Il vote également les lois de régionalisation d’août 1980 et 1988-1989. Membre du Conseil de la Communauté française (1974-1989), il siège également au Conseil régional wallon (1980-1989). À partir de 1979, il se voit confier plusieurs fonctions ministérielles. Il est d’abord ministre et président de l’exécutif de la Communauté française qui fait partie intégrante du gouvernement national (3 avril 1979-17 décembre 1981). À cette époque, il invite son parti à opter pour une fusion des institutions francophones, au sein d’une Communauté française forte.
Par la suite, Michel Hansenne se retrouve en charge de l’Emploi et du Travail dans les deux gouvernements Martens-Gol (17 décembre 1981-9 mai 1988). Durant sept années, le ministre aura de nombreux dossiers sur sa table, dont le moindre ne fut pas la lutte contre le chômage, en particulier celui des jeunes. En mai 1988, il entre dans le gouvernement Martens VIII comme titulaire de la Fonction publique. Au printemps 1989, cependant, il met un terme à l’ensemble de ses mandats politiques quand sa candidature est retenue par le Bureau international du Travail (BIT). À Genève, il devient le huitième Directeur général de l’Organisation internationale du Travail (1989-1999). Après dix années à l’OIT, soit deux mandats, Michel Hansenne revient, brièvement, à la politique belge. En fait, il est choisi par son parti, le « nouveau PSC », pour conduire la liste au Parlement européen. Il est le seul eurodéputé PSC à siéger à Bruxelles et à Strasbourg entre 1999 et 2004.

Cfr Encyclopédie du Mouvement wallon, Parlementaires et ministres de la Wallonie (1974-2009), t. IV, Namur, Institut Destrée, 2010, p. 290-291

député (1974-1985)
ministre et président de l’exécutif de la Communauté française (1979-1981)
membre du Conseil régional wallon (1980-1989)
ministre (1981-1989)
sénateur (1985-1989)
eurodéputé (1999-2004)

Paul Delforge, décembre 2014