Pierre Hardy

Ath 5/10/1962

Député wallon : 1999-2004

Diplômé d’École normale, Pierre Hardy complète une formation en Sociologie par une licence à la FOPES en Sciences politiques et sociales, mais surtout par une riche expérience de terrain. Il travaille tour à tour à l’Atelier marollien de Bruxelles (1984-1989), à l’IPPJ de Braine-le-Château (1990-1992) et comme formateur au Centre de Formation en Alternance de Tamines, dans l’enseignement libre (1993-1998) ; il mène notamment un projet pilote de médiation scolaire dans le Namurois lorsque les électeurs le propulsent au Parlement wallon. Dans l’arrondissement de Namur, Écolo réalise un score exceptionnel, lors du scrutin régional de 1999, qui lui donne droit à deux députés : Philippe Defeyt et Pierre Hardy. Militant de longue date au sein du mouvement Écolo (1987), il avait figuré à plusieurs reprises sur les listes du parti, aux élections provinciales ou régionales. C’est son combat pour l’école qu’il entend surtout défendre au Conseil de la Communauté française, tandis qu’à Namur il est membre de la Commission de l’Action sociale, du Logement et de la Santé. Très réticent à la présence d’Écolo dans les majorités arc-en-ciel, il rejoint le groupe « Citadelle », composé de « non-participationnistes », en 2002.
Au Parlement et en Commission, sa connaissance approfondie des dossiers et sa technicité sont particulièrement appréciées. Auteur en 2000 de l’ouvrage Éduquer face à la violence. L’École, du coup de boule au projet (EVO), Pierre Hardy n’est pas réélu en juin 2004, mais preuve de la qualité du travail fourni par le député sortant, il est appelé par le Cabinet de Marie Arena, ministre-Présidente de la Communauté française, pour travailler sur les dossiers qui lui sont chers au sein de la cellule Formation et Enseignement en alternance. Avec l’aval d’Écolo et tout en restant fidèle aux valeurs des Verts, il accepte l’invitation. Dernier de la liste Écolo en octobre 2000, il siège au Conseil communal de Sambreville (2001-2006). Il n’est plus candidat après 2004. Il reprend ses activités de coordinateur au CEFA de Tamines.

Centre d’archives privées de Wallonie, Institut Destrée, Revues de Presse 2009-2014
Cfr Encyclopédie du Mouvement wallon, Parlementaires et ministres de la Wallonie (1974-2009), t. IV, Namur, Institut Destrée, 2010, p. 302

député wallon (1999-2004)
conseiller communal de Sambreville (2001-2006)

Paul Delforge, décembre 2014