Jules Hiernaux

Charleroi 27/07/1881, Montignies-le-Tilleul 29/07/1944

Ingénieur des mines de formation, directeur de l’Université du Travail de Charleroi (1914-1944) puis directeur général des Institutions provinciales du Hainaut, Jules Hiernaux est ministre de l’Instruction publique de 1934 à 1935, sans afficher ostensiblement une appartenance politique. Membre-fondateur de la Ligue wallonne de Charleroi (1911), il en prend la présidence après la mort d’O-P. Gilbert (1926). Délégué de Charleroi à l’Assemblée wallonne (1919-1940) dont il est le trésorier (1921-1940), co-fondateur d’un Conseil économique pour la Wallonie durant la Seconde Guerre mondiale, il est assassiné en 1944 par des rexistes en raison de son engagement maçonnique.

DELFORGE Paul, Nouvelle Biographie nationale, 2003, t. VII, p. 198-202.
Encyclopédie du Mouvement wallon, Charleroi, 2001, t. II, p. 805
La Wallonie. Le Pays et les hommes (Arts, Lettres, Cultures), Bruxelles, t. IV, p. 290

ministre (1934-1935)

Paul Delforge, octobre 2011