Joseph Houssa

Hotton 12/04/1930

Député wallon : 1988-1991 ; 1992-1995 ; 1995-1999

Issu d’un milieu d’agriculteurs, Joseph Houssa part pour le Congo en 1950 où il devient gérant puis directeur d’une société frigorifique. Au début des années soixante, au moment de l’Indépendance du Congo, il rentre définitivement en Belgique et s’établit à Nivezé. De 1964 à 1990, cet assureur préside aux destinées de la Société Nivezé Prévoyance et Caisse rurale de Nivezé-Spa, tout en s’engageant sur le plan politique au sein du parti libéral.
Conseiller communal élu à Spa au moment de la fusion des communes, conseiller provincial de Liège (1977-1981), il jouit d’une popularité telle qu’il renverse le bourgmestre PSC en octobre 1982. Maïeur de la Cité des Bobelins, il contribue au redéploiement du thermalisme privé, à la revitalisation du secteur du tourisme, ainsi qu’à l’activité économique industrielle. Lorsque Jean Gillet se retire après vingt-deux années passées au Sénat, Joseph Houssa lui succède dans l’arrondissement de Verviers (1988-1995). Jusqu’en 1995, il va siéger à la fois à la Haute Assemblée, au Conseil de la Communauté française et au Conseil régional wallon.
Tête de liste lors du scrutin de mai 1995, J. Houssa figure parmi les 75 premiers députés élus directement au Parlement wallon, où il siège jusqu’en juin 1999, moment où il ne se représente ni au scrutin régional ni au fédéral ni à l’Européen, pour se consacrer à la seule ville de Spa. Après vingt-quatre années de coalition avec le PS, il entame en 2006, à l’âge de 76 ans, son cinquième mandat de bourgmestre avec le cdH comme nouvel allié. En 2012, il est plébiscité par les électeurs spadois et reconduit dans un sixième mandat ; disposant de la majorité absolue (13 sièges sur 21), son parti, le MR, conclut un pacte de majorité avec la liste S.P.A. cette fois, tournant le dos à son partenaire de l’ancienne législature.

Centre d’archives privées de Wallonie, Institut Destrée, Revues de Presse 2009-2014
Cfr Encyclopédie du Mouvement wallon, Parlementaires et ministres de la Wallonie (1974-2009), t. IV, Namur, Institut Destrée, 2010, p. 320-321

conseiller communal de Spa (1977-)
conseiller provincial de Liège (1977-1981)
bourgmestre (1983-)
sénateur (1988-1995)
membre du Conseil régional wallon (1988-1995)
député wallon (1995-1999)

Paul Delforge, décembre 2014