Hubert Krains

Les Waleffes 30/11/1862, Bruxelles 10/05/1934
Fonctionnaire à l’administration des postes, secrétaire de l’Union postale universelle (1895-1911) à Berne, directeur général des Postes de Belgique (1925-1928), Hubert Krains a déjà publié quelques contes et nouvelles quand il achève Pain noir, en 1904, l’œuvre qui fera sa réputation : écrit en Suisse, ce roman qui évoque la question sociale et le machinisme est un hymne à sa terre natale hesbignonne. Il devra attendre l’après Première Guerre mondiale pour obtenir une reconnaissance officielle comme écrivain et conteur. Dès 1920, il est l’un des tout premiers membres de l’Académie de Langue et de Littérature françaises (1920-1934), institution fondée à l’initiative du ministre Jules Destrée.
D’une qualité égale à Pain Noir, Mes Amis reçoit le prix quinquennal de littérature (1921). Auteur de nombreux articles dans la presse de cette époque où il affiche son ardeur à défendre la langue et la culture françaises, ainsi que sa Wallonie, Hubert Krains s’impose également comme un critique littéraire perspicace et pénétrant. Il connaît une fin tragique, broyé sous les roues d’un train en gare de Bruxelles, une mort violente à l’instar de l’aubergiste Jean Leduc, le héros de son Pain Noir.

Encyclopédie du Mouvement wallon, Charleroi, 2001, t. II
ARON Paul, Nouvelle Biographie nationale, 2001, t. VI, p. 257-259
Wallonie. Atouts et références d’une région, Namur, 1995
Grands hommes de Hesbaye, Remicourt, éd. du Musée de la Hesbaye, 1997, p. 41-44.
Histoire de la Wallonie, (dir. L. Genicot), Toulouse, Privat, 1973, p. 400
La Wallonie. Le Pays et les hommes (Arts, Lettres, Cultures), Bruxelles, t. II, p. 418-420
La Wallonie. Le Pays et les hommes (Arts, Lettres, Cultures), Bruxelles, t. III, p. 50
La Wallonie. Le Pays et les hommes (Arts, Lettres, Cultures), Bruxelles, t. IV
GILBART Olympe, Hubert Krains, écrivain classique dans La Vie wallonne, t. XIV. 1933-1934, p. 330-331
TRESCH M., Hubert Krains, peintre des mœurs rustiques, Luxembourg, 1934
BERNARD Charles, Discours de réception à l’Académie ravale de langue et de littérature françaises, Bruxelles, 1935
PÉRIER G.-D., Hubert Krains, Bruxelles, 1943
SOREIL Arsène, Hubert Krains dans Histoire illustrée des lettres françaises de Belgique, p. 495-499
DECHAMPS Jules, Hubert Krains, Bruxelles, s.d., ‘Collection anthologique belge’

Amours rustiques, 1899 (nouvelles)
Pain noir, 1904
Figures du Pays, 1908 (nouvelles)
Mes Amis, 1921 (prix quinquennal de littérature)
Au cœur des blés, 1934

Paul Delforge, octobre 2011