Jean Namotte

Liège 01/12/1934

Député wallon : 1992-1995 ; 1995-1999 ; 1999-2004

Diplômé de l’Institut Jonfosse à Liège (1956), instituteur pendant dix-sept ans, Jean Namotte devient inspecteur de l’enseignement communal liégeois (1973-1988). Il se met en congé politique lorsqu’il est nommé bourgmestre d’Herstal. Militant de longue date dans les rangs du parti socialiste, il avait été élu conseiller communal en octobre 1982 et s’était vu confier la présidence du CPAS (1983-1988). Six ans plus tard, au terme d’une législature locale très agitée, il s’installe à l’hôtel de ville et s’emploie à pacifier les esprits. Élu en 1991, il entre à la Chambre des représentants et siège également au Conseil de la Communauté française et au Parlement wallon. Après avoir voté les dispositions transformant la Belgique en État fédéral (1993), il opte, en mai 1995, pour le Parlement wallon. Élu dans l’arrondissement de Liège, il est l’un des 75 premiers députés élus directement à l’assemblée wallonne. Membre des Commissions du Logement et de l’Action sociale, le député wallon ne se représente pas en 2004.
Vice-président de la Fédération liégeoise du PS (1991-1997), président de l’Intercommunale d’incendie de Liège et environs, secrétaire de l’Intercommunale des eaux (Cile), Jean Namotte reste le bourgmestre de Herstal jusqu’en mai 2006, moment où il passe la main à Frédéric Daerden.

Centre d’archives privées de Wallonie, Institut Destrée, Revues de Presse -2014
Cfr Encyclopédie du Mouvement wallon, Parlementaires et ministres de la Wallonie (1974-2009), t. IV, Namur, Institut Destrée, 2010, p. 458-459

conseiller communal de Herstal (1983-2006)
bourgmestre (1989-2006)
député (1992-1995)
membre du Parlement wallon (1992-1995)
député wallon (1995-2004)

Paul Delforge, décembre 2014