Marcel Néven

Visé 27/08/1943

Député wallon : 1985-1987 ; 1988-1991 ; 1995-1999 ; 1999-2004 ; 2004-2009 ; 2009-2014

Licencié en Philologie classique de l’Université de Liège, professeur de latin et de grec avant de devenir le préfet de l’Athénée d’Aywaille, Marcel Néven est élu conseiller communal de Visé en octobre 1976. Dès ce moment, il devient échevin dans une coalition PSC-PRL. Au soir du scrutin d’octobre 1988, les libéraux choisissent le parti socialiste et Marcel Néven prête le serment de bourgmestre de la cité de l’Oie (février 1989). Depuis lors, il est régulièrement reconduit dans sa fonction, partageant la majorité avec le PS (1989-2000), Écolo (2001-2006), ou le cdH (2006-2012 et 2012-).
Député libéral élu en octobre 1985 dans l’arrondissement de Liège, il siège à la Chambre, au Conseil de la Communauté française et au Conseil régional wallon de 1985 à 1991. Secrétaire politique de la Fédération liégeoise du PRL, il n’est pas reconduit dans son mandat parlementaire en novembre 1991 et devient le secrétaire général adjoint du Conseil économique et social de la Région wallonne. En 1992, il est désigné comme administrateur du Service régional d’Incendie. En 1994, il est membre du Conseil supérieur des Villes, Communes et Provinces de Wallonie et deviendra le vice-président de l’Union wallonne des Villes et des Communes, où il mènera la lutte pour la défense de l’autonomie municipale et pour la révision du décret Cools de 1989 organisant le Fonds des communes.
Représentant des libéraux dans l’arrondissement de Liège en mai 1995, Marcel Néven figure parmi les 75 premiers députés élus directement au Parlement wallon, où il va siège régulièrement depuis cette date jusqu’en mai 2014, moment où il met un terme à 25 années d’activités parlementaires. Surtout préoccupé par les questions liées à l’enseignement et à la promotion du sport, il consacre l’essentiel de son temps parlementaire à l’assemblée de la Communauté française, ainsi qu’à ses commissions. Du 13 juillet 1999 au 28 juin 2004, il est secrétaire du bureau du Parlement de la Communauté Wallonie-Bruxelles et un éphémère secrétaire du bureau du Parlement wallon (29 juin-19 juillet 2004). Accordant beaucoup d’importance au développement du sport, le député-bourgmestre de Visé a notamment activement contribué au développement du handball visétois dont les équipes évoluent sur la scène européenne.

Centre d’archives privées de Wallonie, Institut Destrée, Revues de Presse 2009-2014
Cfr Encyclopédie du Mouvement wallon, Parlementaires et ministres de la Wallonie (1974-2009), t. IV, Namur, Institut Destrée, 2010, p. 462-463

conseiller communal de Visé (1977-)
échevin (1977-1988)
bourgmestre (1989-)
député (1985-1991)
membre du Conseil régional wallon (1985-1991)
député wallon (1995-)

Paul Delforge, décembre 2014