Alain Sadaune

Farciennes 18/12/1956

Député wallon : 1995-1999 ; 1999-2004

Commerçant-magasinier à Charleroi, Alain Sadaune figure sur la liste que le FN présente aux élections communales de Charleroi en octobre 1994. Actif depuis plusieurs années dans les milieux de droite radicale (UDRT par exemple), il entre au Conseil communal avec quatre autres colistiers dépourvus de notoriété et d’expérience politique. En mai 1996, il devient le porte-parole du FN au Conseil communal où il tente de faire entendre un discours raciste et xénophobe. Lors du scrutin du 21 mai 1995, Alain Sadaune est choisi dans l’arrondissement de Charleroi et figure parmi les premiers députés élus directement au Parlement wallon. En 1999, il se retrouve seul élu du FN au parlement régional.
Entré en conflit avec Daniel Féret, A. Sadaune décide, en novembre 2001, de siéger en tant qu’indépendant tant au Conseil communal qu’au Parlement wallon. Fin 2003, il renonce à son mandat de conseiller communal et, pendant plusieurs mois, on lui cherchera un suppléant. Non réélu en juin 2004, il devient ouvrier dans une société de pneumatiques et, en 2006, présente une liste Force Nationale aux élections communales. Lors du scrutin régional de juin 2009, il emmène une nouvelle liste intitulée « Wallonie d’abord ! », dissidente du FN.

Centre d’archives privées de Wallonie, Institut Destrée, Revues de Presse -2014
Cfr Encyclopédie du Mouvement wallon, Parlementaires et ministres de la Wallonie (1974-2009), t. IV, Namur, Institut Destrée, 2010, p. 507

conseiller communal de Charleroi (1995-2003)
député wallon (1995-2004)

Paul Delforge, décembre 2014