Georges Sion

Binche 07/12/1913, Bruxelles 13/04/2001

Journaliste indépendant, critique littéraire et théâtral, secrétaire de rédaction puis directeur de la Revue générale, Georges Sion tourne le dos au Droit, pour lequel il s’était formé à l’Université catholique de Louvain (1936), pour se consacrer aux Lettres. Professeur d’Histoire du théâtre au Conservatoire royal de Mons (1951), il enseigne aussi à la Chapelle musicale Reine Elisabeth et au Conservatoire de Bruxelles (1965), et est chargé de cours à l’IAD. De 1972 à 1988, il assume la charge de secrétaire perpétuel de l’Académie royale de Langue et de Littérature françaises. En 1974, il est choisi comme membre belge de l’Académie Goncourt (1974).
Dramaturge tantôt ironique ou léger, tantôt grave, il crée sa première pièce de théâtre en 1943 et le succès est immédiat (La Matrone d’Ephèse). Traducteur et adaptateur de Shakespeare, l’auteur du Voyageur de Forceloup et d’autres comédies qui dissimulent des questions souvent sérieuses sous leurs sourires se révèle un des meilleurs dramaturges de Wallonie.

Wallonie. Atouts et références d’une région, Namur, 2005
DELFORGE Paul, Cent Wallons du Siècle, Liège, 1995
La Wallonie. Le Pays et les hommes (Arts, Lettres, Cultures), Bruxelles, t. III, p. 118-119

Paul Delforge, octobre 2011