Thérèse Snoy

Ophain-Bois-Seigneur-Isaac 27/01/1952

Licenciée en Sociologie de l’Université catholique de Louvain (1974), détentrice d’une licence spéciale en Urbanisme et Aménagement du territoire, licenciée en Environnement de l’Université libre de Bruxelles (1984), Thérèse Snoy et d’Oppuers est chargée de missions à l’Administration du Patrimoine culturel (Ministère de la Culture française) de 1976 à 1980, avant de collaborer avec une ONG locale de l’Île Maurice (1980-1982) dans le domaine de la formation à l’enquête sociologique. Après ce séjour à l’étranger, elle rejoint l’Unité des Eaux et Forêts de l’Université catholique de Louvain pour réaliser en 1984 et 1985 une étude socio-économique sur la petite propriété forestière en Wallonie. Attachée au Cabinet du Ministre wallon de l’Environnement (1988-1991), en charge des dossiers "Sensibilisation et Éducation à l’Environnement", ainsi que des études d’incidences relatives à la mise en application du Décret de 1985, elle contribue à la création du Centre régional bruxellois d’Initiation à l’Écologie (asbl Tournesol-Zonnebloem). Directrice de ce centre (1991-1993), elle mène diverses études méthodologiques sur l’évaluation environnementale, notamment pour la Région wallonne, avec l’Atelier 50 (1993-1997).
Engagée depuis 1973 dans des associations de défense de l’environnement du Brabant wallon, Thérèse Snoy exerce successivement les fonctions d’administratrice (1987-1988 et 1992-2002), de présidente (1993-1997) et de secrétaire générale d’Inter-Environnement Wallonie (1997-2002). Elle reçoit le Prix Bologne-Lemaire de la Wallonne de l’Année 2000 pour l’implication de son association dans la démarche du Contrat d’Avenir pour la Wallonie.
Conseillère auprès du ministre wallon de la Santé, l’Écolo Thierry Étienne, et auprès du parti Écolo (2003-2004), Thérèse Snoy devient la secrétaire générale de l’asbl Réseau Eco-consommation (2004-2007). En 2007, elle est élue députée fédérale Écolo dans le Brabant wallon, mandat reconduit en 2010. Elle est la fille de l’ancien ministre des Finances, le PSC Jean-Charles Snoy.

Centre d’archives privées de Wallonie, Institut Destrée, Fonds Fondation Bologne-Lemaire

Paul Delforge, octobre 2011