Raymond Willems

Schaerbeek 9/12/1952

Député wallon : *1997-1999

Électronicien de formation, formé à l’Université libre de Bruxelles où il a contracté le virus de la politique, Raymond Willems est responsable de la gestion informatique du Campus de la Plaine de l’université bruxelloise. Vice-président du syndicat libéral de l’ULB, il entre au Conseil d’administration de l’université en 1982. Bruxellois d’origine, installé à Limal, il préside la section locale des JRL (1984-1988), puis devient président de la section PRL de Wavre en 1988 et secrétaire de la Fédération du Brabant wallon du PRL en 1992. Fondateur des Jeunesse libérales, cette figure très populaire à Wavre est aussi le président du club de football du RJ. Wavre.
Élu conseiller communal de Wavre en octobre 1988, R. Willems s’intéresse aux matières culturelles (vice-président de la télévision locale TV-Com de 1988 à 2003 et président de l’association Déclic qui organise des conférences sur les voyages et les découvertes). Réélu en octobre 1994, il est choisi comme échevin en charge du Commerce et des Fêtes dans le collège PRL-PS présidé par Charles Aubecq. Président de l’asbl Wavre centre-ville créée en 1998, grand amateur de football, il décide de reprendre la direction du Racing Jet Wavre en difficultés financières et est nommé président d’un club disposant d’une importante école de formation de jeunes.
Deuxième suppléant lors du tout premier scrutin régional du 21 mai 1995 dans l’arrondissement de Nivelles, R. Willems devient député wallon en janvier 1997 lorsque Charles Aubecq renonce à siéger au Parlement wallon. En juin 1999, il ambitionne surtout de devenir député permanent du nouveau Brabant wallon. Quand la coalition arc-en-ciel est constituée à Namur, en juillet 1999, R. Willems devient secrétaire particulier du nouveau ministre wallon, Serge Kubla, en charge de l’Économie et du Tourisme (1999-2003). Élu conseiller provincial en octobre 2000, il est désigné à la présidence du Conseil (2001-2003).
En mai 2003, quand Anne-André Léonard remplace Daniel Ducarme au Parlement européen, elle quitte la députation permanente et Raymond Willems lui succède ; il renonce à son échevinat wavrien, ainsi qu’à la présidence du Conseil provincial pour prendre en charge la Culture, le Logement et les Affaires sociales en province du Brabant wallon. Victime de plusieurs sérieux ennuis de santé, il achève son mandat provincial en octobre 2006, mais ne poursuit pas ses fonctions à la députation provinciale. Il retrouve un mandat de conseiller communal à Wavre en 2006 et est réélu en 2012.

Centre d’archives privées de Wallonie, Institut Destrée, Revues de Presse 2009-2014
Cfr Encyclopédie du Mouvement wallon, Parlementaires et ministres de la Wallonie (1974-2009), t. IV, Namur, Institut Destrée, 2010, p. 572

conseiller communal de Wavre (1989-2003)
échevin (1995-2003
député wallon (1997-1999)
conseiller provincial du Brabant wallon (2001-2003)
député permanent (2003-2006)
conseiller communal (2006-)

Paul Delforge, décembre 2014