Monique Willocq

Tournai 25/11/1949

Députée wallonne : *2007-2009

Après ses humanités à l’Institut la Madeleine à Tournai (1968), Monique Willocq entreprend des études d’institutrice dans le même Institut. Régente (1970), elle entame une carrière d’enseignante. Fille d’Alphonse Willocq, le dernier bourgmestre de Mont-Saint-Aubert avant la fusion des communes, elle est élue conseillère communale PSC de Tournai en octobre 1994 et siège depuis lors. Conseillère CPAS, vice-présidente du CPAS, elle attache une attention toute particulière aux démunis. Conseillère de police, vice-présidente du SAFTAM et de l’IMSTAM, elle milite par ailleurs sur le plan local en faveur de la préservation et de la conservation du site de la butte du Mont-Saint-Aubert.
Troisième suppléante lors du scrutin régional de juin 2004, elle se retrouve au Parlement wallon en juillet 2007, lorsque Christian Brotcorne choisit de siéger à la Chambre des représentants. En juin 2009, elle ne se représente pas au scrutin wallon, pas davantage en 2014. Présidente de l’association Les Leongs T’chus créée en 1994, active dans le secteur associatif, elle exerce diverses responsabilités comme administratrice ou membre de l’IPALLE, de l’IEH, de l’IMSTAM, du Logis tournaisien, de la Zone de Police du Tournaisis, de la SAFTAM et du Relais social. En octobre 2012, elle est réélue au conseil communal de Tournai.

Centre d’archives privées de Wallonie, Institut Destrée, Revues de Presse -2014
Cfr Encyclopédie du Mouvement wallon, Parlementaires et ministres de la Wallonie (1974-2009), t. IV, Namur, Institut Destrée, 2010, p. 572-573

conseillère communale de Tournai (1995-)
députée wallonne (2007-2009)

Paul Delforge, décembre 2014