Damien Yzerbyt

Mouscron 10/12/1963, Mouscron 19/01/2014

Député wallon : *2005-2009 ; 2009-2014*

Licencié et agrégé en Philologie romane, et bachelier en Théologie de l’Université catholique de Louvain (1987), Damien Yzerbyt possède déjà, quand il achève ses études, une longue expérience d’animation et d’éducation permanente dans le domaine de la jeunesse et de la culture et a contribué aux activités de l’Assemblée générale des Étudiants de Louvain, où il a été désigné par ses pairs comme représentant de sa Faculté. Professeur de français et de religion au Collège technique Saint-Henri de Mouscron, il entame sa carrière en 1987 et est vite confronté aux difficultés d’un monde enseignant, qui passe sans transition des économies de Val Duchesse à la communautarisation de son secteur. Dans la foulée des premiers mouvements de grèves de 1990-1991, D. Yzerbyt est désigné par ses collègues au sein d’un organe de concertation appelé le Conseil d’Entreprise (1992-2004).
Engagé dans les milieux chrétiens associatifs puis politiques, il se présente aux élections communales de Mouscron en octobre 1994, est élu, siège comme conseiller communal à partir de 1997 et devient échevin en 2001, en charge de l’Urbanisme et de l’Aménagement du Territoire, du Logement, de la Jeunesse, de la problématique de la Mobilité, des Pensions et des Cultes, dans un collège présidé par Jean-Pierre Detremmerie.
Suppléant de Catherine Fonck devenue ministre de l’Enfance et de la Santé, il entre à la Chambre fédérale le 19 juillet 2004. Moins d’un an plus tard, en avril 2005, suite à la démission de J-P. Detremmerie de son siège de député wallon, D. Yzerbyt (2e suppléant) le remplace à Namur, ainsi qu’au Parlement de la Communauté française Wallonie-Bruxelles. Il quitte la Chambre pour le Parlement wallon, où il est membre de la Commission des Affaires intérieures et de la Fonction publique.
Au soir des élections d’octobre 2006, celui que J-P. Detremmerie souhaite comme son successeur est reconduit dans son mandat d’échevin de la ville de Mouscron, en charge des Affaires financières et des Travaux publics dans le collège communal présidé par Alfred Gadenne. Le duo cdH satisfait pleinement l’électeur de Mouscron, comme en témoignent les résultats d’octobre 2012, Gadenne et Yzerbyt dominant le scrutin. A côté du bourgmestre Gadenne, Yzerbyt est Premier échevin, en charge des Finances et du Budget et des Travaux.
Dans le sillage d’Alfred Gadenne au scrutin régional de juin 2009, Yzerbyt force les portes du Parlement wallon, le cdH enlevant deux des sept sièges de la circonscription de Mouscron-Ath-Tournai. Assurément, Damien Yzerbyt s’apprête à assurer la succession d’Alfred Gadenne, mais un cancer du pancréas le ronge depuis plusieurs mois. Malgré son opiniâtreté, la maladie aura raison de celui qui, à 50 ans, avait la possibilité de dessiner l’avenir de Mouscron.
Sa succession à ses divers mandats ne se fera pas sans mal (Agence locale pour l’Emploi, AIS Mouscron-Logement, Comité de Concertation commune-CPAS, Régie de quartier citoyenneté, Service de Logement de service public, Crédit à l’Épargne immobilière, Entrepôt public, Holding communal, UCVM, IPALLE, Terrienne de Tournai). Ses compétences échevinales sont réparties entre plusieurs personnes, tandis qu’Idès Cauchie le supplée au Parlement wallon.

Centre d’archives privées de Wallonie, Institut Destrée, Revues de Presse 2009-2014
Cfr Encyclopédie du Mouvement wallon, Parlementaires et ministres de la Wallonie (1974-2009), t. IV, Namur, Institut Destrée, 2010, p. 583

conseiller communal de Mouscron (1997-2014)
échevin (2001-2014)
député fédéral (2004-2005)
député wallon (2005-2014)

Paul Delforge, décembre 2014