Jacques Mercier

Chevalier
(
2013
)

Né à Mouscron, en Wallonie picarde, le 17 octobre 1943, écrivain et homme de presse, Jacques Mercier est une personnalité bien connue des Wallons, qui a à cœur de défendre la langue française et le patrimoine régional.

En 1963, voici tout juste cinquante ans, il s’oriente vers le journalisme et entre à ce qui était alors la Radio-Télévision belge. Animant notamment Dimanche musique avec Stéphane Steeman, il s’y impose comme une des voix emblématiques de la radio avec des émissions comme Musique au petit déjeuner ou Le jeu des dictionnaires.

Défenseur d’une certaine vision du métier de journaliste, Jacques Mercier est également une figure de proue de la télévision, notamment animateur de Forts en tête. Produite à Charleroi, cette émission voyait deux candidats s’affronter sur leurs connaissances de nos Régions, de leur histoire et de leur patrimoine.

Au-delà de cette carrière dans le monde des media, Jacques Mercier est également un homme de spectacle et, surtout, un écrivain prolixe. Auteur de très nombreux articles et éditoriaux, il a également écrit des ouvrages illustrés de poésie et des romans ou nouvelles pour jeunes ainsi que de nombreux essais. Ses thèmes de prédilection sont, notamment, le chocolat et les expressions de la langue française.

Maître d’œuvre de la cérémonie du Mérite wallon depuis sa création en 2011, figure marquante de la défense de notre culture, Jacques Mercier a été élevé à la dignité de chevalier du Mérite wallon le 12 septembre 2013.

Jacques Mercier

Aussi loin que je remonte dans ma mémoire, je ne me souviens d’une aussi grande (et heureuse) surprise… J’en reste sans mot, c’est dire ! Je n’oublie pas la phrase d’Emmanuel Kant : « Il en est du mérite comme de l’innocence : il se perd dès qu’on s’en repaît ». Merci !

Septembre 2013