no picture

Meureau Robert

Politique, Député wallon

Waremme 25/10/1956

Député wallon : 1999-2004 ; 2004-2009

Gradué A1 en Chimie clinique et Chimie alimentaire, assistant de laboratoire à l’Institut Malvoz, Robert Meureau est élu conseiller communal sur les listes socialistes lors des élections d’octobre 1982 à Waremme. En 1991, il devient le Premier échevin de Waremme, en charge de l’Urbanisme, de l’Aménagement du territoire et de la Rénovation urbaine, de l’Environnement et de la Gestion des déchets ménagers, du Développement rural, du Commerce et des Classes moyennes, de l’Agriculture et du Tourisme, lorsque le collège échevinal est réorganisé à la suite du départ d’Edmond Leburton de son mandat de bourgmestre.
Dans le même temps, sa carrière s’enrichit d’une expérience d’attaché auprès des Cabinets ministériels wallons de Robert Collignon (1992-1993 et 1995-1996) et d’André Baudson (1994-1995) titulaires de l’Aménagement du Territoire et du Patrimoine. À partir du 5 avril 1996, suppléant de Guy Coëme qui a été contraint de démissionner suite à sa condamnation dans le procès INUSOP, Robert Meureau devient le représentant de l’arrondissement de Huy-Waremme à la Chambre. En juin 1999, il opte pour le Parlement wallon où il est réélu en 2004. Durant la législature 1999-2004, il se distingue à Namur par ses nombreuses interpellations qu’il destine au ministre Charles Michel, en charge des Pouvoirs locaux. Spécialiste des questions d’Agriculture, d’Environnement et des Problèmes financiers des communes, il siège également au Parlement de la Communauté Wallonie-Bruxelles.
Président de la Fondation rurale de Wallonie (2009-), président de la SCFS « Le Métropole – Maison du Peuple de Hesbaye », R. Meureau est aussi administrateur de l’asbl Environnement et Progrès et l’initiateur de la Maison de Hesbaye, d’Intradel (1999-2012), du Home waremmien, de l’Union des Villes et des Communes (2009-2012), de la SWDE-Meuse (2012), de RTC Liège (1999-) et de Créa-Job asbl (2008-2012). Premier échevin de Waremme depuis 1991, celui qui a déposé en octobre 2008 le volumineux schéma de structure communale de Waremme et a géré les dossiers relatifs à l’extension de zones à usage industriel autour de la ville quitte le niveau communal pour le niveau provincial.
Candidat aux deux niveaux de pouvoir en octobre 2012, il opte pour la province où, succédant à Christophe Lacroix, il est nommé député provincial, en charge des Sports, du Budget, des Finances, de l’Optimisation de l’administration et de l’Agriculture.



Centre d’archives privées de Wallonie, Institut Destrée, Revues de Presse 2009-2014
Cfr Encyclopédie du Mouvement wallon, Parlementaires et ministres de la Wallonie (1974-2009), t. IV, Namur, Institut Destrée, 2010, p. 429

conseiller communal de Waremme (1983-2012)
échevin (1991-2012)
député fédéral (1996-1999)
député wallon (1999-2009)
député provincial