Joseph Rulot

Liège 29/01/1853, Herstal 16/02/1919

Sculpteur et statuaire, formé à l’Académie des Beaux-Arts de Liège (1871-1881), Joseph Rulot s’y distingue et remporte plusieurs prix. Occupé notamment chez le bijoutier Duparc, il est nommé professeur de sculpture à l’Académie en 1904, lorsqu’il remplace Prosper Drion. Gagné par le mouvement symboliste, Joseph Rulot apporte une solide contribution à l’émergence de l’affirmation wallonne.

À la revue Wallonia, il apporte plusieurs articles à la fin du XIXe siècle. Membre du comité d’organisation du Congrès wallon de 1905, membre du bureau de la deuxième section consacrée aux arts et au sentiment wallon, Joseph Rulot présente un rapport très documenté sur le sentiment wallon en sculpture dans lequel il démontre qu’une véritable sculpture wallonne existe, originale, fruit du travail d’artistes inspirés par les œuvres du Sud. Il relève que les sculpteurs wallons ont toujours privilégié les matériaux durs : granits, porphyres, marbres et bois de pays. Il était aussi membre du Comité exécutif de la Ligue wallonne de Liège (décembre 1907-1914, 1918-1919).

Artiste scrupuleux et tourmenté, homme cultivé appréciant particulièrement la culture classique (qui inspire volontiers son œuvre), Rulot est rempli d’imagination et de créativité, mais s’avère un exécutant rare et par trop superficiel. Travaillant le bois – comme son père – puis surtout la terre, il taille rarement et néglige de passer au stade de la fonte. L’essentiel de sa production est constituée de bustes, reliefs funéraires et commémoratifs. Candidat malheureux à un monument César Franck à Paris (1904), Rulot consacre l’essentiel de son temps à la réalisation d’un monument en l’honneur de Nicolas Defrecheux, que l’artiste oriente progressivement en un hommage à l’âme wallonne. Pendant plusieurs années (1895-1919), Rulot reste insatisfait par son projet qui ne verra jamais le jour.

 

Centre d’archives privées de Wallonie, Institut Destrée, Revues de Presse
Encyclopédie du Mouvement wallon, Charleroi, Institut Destrée, 2001, t. III, p. 1449
La Wallonie. Le Pays et les Hommes. Lettres - arts - culture, t. III, p. 359
Serge ALEXANDRE, Joseph Rulot et Jules Brouns. Deux Sculpteurs à Herstal, dans Art & Fact. Revue des Historiens d'Art, des Archéologues, des Musicologues et des Orientalistes de l'Université de l'Etat à Liège, (1993), vol. 12, p. 124-148
Fabienne MASSON-RUSINOWSKI, dans Jacques VAN LENNEP (dir.), La sculpture belge au 19e siècle, catalogue, t. 2, Artistes et Œuvres, Bruxelles, CGER, 1990, p. 544-546

 

 

Paul Delforge, décembre 2013