François Van Belle

Tilleur 29/09/1881, Tilleur 27/05/1966

Avec Georges Truffaut et Joseph Martel, François Van Belle est le premier parlementaire wallon à déposer une proposition de loi visant à instaurer le fédéralisme en Belgique (1er mars 1938). Reposant sur trois régions (Wallonie, Flandre et, au moins, l’arrondissement de Bruxelles), le texte n’est finalement pas pris en considération par la Chambre. Il témoigne de l’engagement wallon continu de François Van Belle : il préside la Concentration wallonne de 1931 à 1938 et Wallonie libre de 1942 à 1958.
Menuisier de profession, militant et responsable du POB, François Van Belle devient échevin de la commune ouvrière de Tilleur en 1912 et accède au mayorat en 1921. Lors des toutes premières élections législatives au suffrage universel masculin (1919), il fait son entrée à la Chambre. Il y représentera Liège jusqu’en 1958, exerçant notamment la vice-présidence de l’assemblée de 1936 à 1958, ainsi que la présidence de la Commission des Finances.

Encyclopédie du Mouvement wallon, Charleroi, 2001, t. III
Un siècle de projets fédéralistes pour la Wallonie. 1905-2005, Charleroi, Institut Jules-Destrée, 2005
Wallonie. Atouts et références d’une région, Namur, 2005
La Wallonie. Le Pays et les hommes (Histoire, Economie, Société), Bruxelles, t. II, p. 320, 327
La Wallonie. Le Pays et les hommes (Arts, Lettres, Cultures), Bruxelles, t. III, p. 15

conseiller communal de Tilleur (1908-1966)
conseiller provincial de Liège (1908-1919)
échevin (1912-1921)
député (1919-1958)
bourgmestre (1921-1966)

Paul Delforge, octobre 2011