no picture

Jongen Joseph

Culture, Musique

Liège 14/09/1873, Sart-lez-Spa 13/07/1953

Le Prix de Rome de Composition 1897 (avec la cantate Comala) couronne les brillantes études de Joseph Jongen : il quitte Liège pour effectuer un tour d’Europe, au cours duquel il rencontre notamment Richard Strauss. Professeur à Liège (1902-1920), il se réfugie à Londres pendant la Première Guerre mondiale. Pour assurer son existence, il donne de nombreux concerts de musique de chambre avec le Belgian Quartet qui lui valent un très grand succès. Professeur à Bruxelles (1920-1939), Jongen devient directeur du Conservatoire (1925-1939). Directeur artistique de la Société des Concerts spirituels (1919-1925), il est encore répétiteur à la Société des Concerts populaires. Pianiste, organiste, chef d’orchestre, il participe à de nombreux concerts sans cesser de composer, et perpétue l’école de César Franck.

Wallonie. Atouts et références d’une région, Namur, 2005
DELFORGE Paul, Cent Wallons du Siècle, Liège, 1995
La Wallonie. Le Pays et les hommes (Arts, Lettres, Cultures), Bruxelles, t. III, p. 408-411
La Wallonie. Le Pays et les hommes (Arts, Lettres, Cultures), Bruxelles, t. IV, p. 232