1771 : Inauguration à Spa du premier casino moderne d'Europe

1771 : Inauguration à Spa du premier casino moderne d'Europe

En quelques années, le thermalisme à Spa est devenu le lieu de rendez-vous prisé de curistes de plus en plus nombreux. Au milieu du XVIIIe siècle, quelques investisseurs locaux convainquent les magistrats d’un projet ambitieux, destiné à satisfaire davantage la riche clientèle noble de passage, par la création d’une grande et luxueuse maison de jeux, de bals et de théâtre. L’idée initiale qui reçoit l’aval des deux bourgmestres consiste à confier à la municipalité le soin de réaliser les investissements, les bénéfices résultant de l’entreprise profitant ensuite aux Spadois et aux plus nécessiteux d’entre eux. Consultée en 1763, la communauté spadoise refuse de prendre de tels risques, mais les travaux ont déjà commencé. Par conséquent, ceux qui étaient magistrats (Lambert Xhrouet et Gérard de Léau) s’associent à Jean-Philippe de Limbourg – médecin renommé – et au marchand de vins liégeois Jean-N. Nizet pour reprendre le projet à leur compte. L’architecte Barthélemy Digneffe le conduit à son terme : en 1769, la salle de théâtre est achevée ; on danse dans la salle de bal dès 1770 et la maison de La Redoute achevée est inaugurée en 1771 : il s’agit du tout premier casino moderne du genre en Europe.

 

Paul Delforge